Ludiversité

Convention Octogone - 2 au 4 Octobre 2015

Convention du Jeu et de l’imaginaire "Octogone" du 2 au 4 octobre 2015

3 points de vues d'animatrices sur cet évènement haut en couleurs

 

1/ Point de vue général :

 

       Ludiversité a participé à cet évènement sur les 3 jours de la Convention du Jeu et de l’imaginaire, avec une

table de jeux accessibles à tous, au côté de l’association Accessijeux  de Xavier Mérant et de la table de jeu de rôle

accessible de Nicolas Joli (alias Homblin le paladin). 

 

       Tout au long de ces 3 jours intenses, nous regretterons juste le peu d’intérêt que le public déficient visuel

nous aura accordé, n’ayant reçu que 2 personnes non et mal-voyantes. Cependant, cette animation s’est avérée très

positive concernant la sensibilisation d’autres publics, comptant environ 200 personnes venues jouer sur nos tables

auprès de nos intervenants mal et non-voyants.

 

       Par ailleurs, certains parents, venant des autres tables de jeux, se sont même permis de nous laisser, en toute

confiance, leurs enfants ravis sur une bonne partie de ces journées.

               

        Ainsi, nous aurons pu recevoir, conseiller, animer, convaincre de l’intérêt et de la simplicité du jeu accessible à

tous, en touchant de nombreuses personnes qu'elles soient des secteurs de l’animation, de l’enseignement,  de la santé, de tous âges, seules ou en famille. 

 

       Enfin, l’opportunité de cet évènement aura permis, tout simplement, d’apprendre à tous, à travers la pratique et le

plaisir du Jeu partagé, un mieux vivre ensemble !     

 

                                                                                     P.O. Ludiversité 

                                                                                     Gladys Valatx


2/ Point de vue d'une animatrice non-voyante :

 

Ludiversité participait  pour la première fois à la convention du jeu et de l'imaginaire Octogone à côté d'Accessijeux.

Les animateurs(trices) ont pu aussi découvrir et participer à d’autres jeux.

 

En plus du Puissance 4 ou du Morpion classique, les Quarto et Quixo ont relevé le niveau du jeu de stratégie.

J'ai pu m'entrainer sur des versions modernes du poker menteur en jouant avec des dés Pérudo ou des cartes Skull & Rose;  tout ceci  en relief ou en braille.

 

J’ai aussi participé au jeu de rôle qui se passait dans le monde imaginaire du donjon de Nailbuck, monde fantastique que je connais, ce fut une partie riche car la scène où nous évoluons (une attaque de convoie de marchandise dans la forêt magique) demandait de ma part une bonne concentration à la fois sur le décor, mon personnage et l'action qui se déroulait en même temps. J'ai pu utiliser des dés en relief et, avec l'aide du maître du jeu, faire une première campagne de jeu de rôle. Cependant, je ne suis toujours pas une mordue de jeu de rôle et préfère les jeux des plateaux.

 

J'ai trouvé un jeu pour les petits sur internet qu'on pourrait utiliser pour jouer avec les textures : « Tactilo loto » de Djeco.

 

Petits et grands ont apprécié la diversité, la simplicité et la qualité de nos jeux de stratégies, d'adresse, de rapidité ou de pari. Quand  on leur disait que tous les jeux étaient prévus pour tous y compris les personnes non-voyantes, ils étaient curieux de se mettre dans la peau, un instant d'un aveugle.

 

Le samedi, jour d'affluence, nous étions enfin reconnu à notre juste valeur en tant qu'animateur jeu, vu qu'il n'y avait pas d'animateur voyant à nos côté ce jour-là. Même si nous étions débordés à certain moment, nous avons pris plaisir à expliquer les adaptations des jeux, la rareté de l'offre de jeu adapté pour non-voyant et même avec certain, développé le thème de la déficience visuelle.

 

Très bonne animation, épuisant mais enrichissant. Seul petit regret, les déficients visuels étaient peu représentés, Pourquoi ? Il faudra réfléchir à cela.

 

En tout cas, l'expérience a été très réussie et retrouver sur d'autres salons Accessijeux sera un plaisir.

 

Anne Mignonat

Animatrice


 3/ Point de vue d'une animatrice malvoyante :

 

   J’ai pu animer le dimanche nos jeux pour la première fois à cette convention du jeu et de l’imaginaire. Notre stand

se tenant à côté de l’association « Accessijeux » (située sur Paris), consacrée aux jeux pour déficients visuels, j’ai pu

aussi découvrir d’autres jeux adaptés et d’échanger nos remarques et constats sur les difficultés rencontrées par les

déficients visuels.

 

   J’ai pu faire découvrir ainsi aux public « voyant » quelques techniques utilisées pour adapter les jeux aux déficients

visuels (textures différentes, repères tactiles, etc…) et leur proposer de les faire jouer dans les conditions d’un

non-voyant (bandeaux, lunettes floues).

 

   Enfants et adultes ont autant participé et apprécié cette nouvelle façon de jouer. Certains parents ont même trouvé

ainsi des idées pour les premiers apprentissages des jeunes enfants (repérer, compter, déchiffrer...).

 

   Il en ai ressorti une bonne compréhension des difficultés qu’engendre la non-voyance  (orientation, perception de

ce qui nous entoure) et une nouvelle approche des sens, moins sollicités en temps normal, tels le toucher et l’ouïe.

 

Muriel P.

Animatrice


 



09/10/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres