Ludiversité

Forum Educasport 2015 - Point de vue d'une animatrice non-voyante

Forum Educasport des 25-26 septembre 2015

Point de vue d’une animatrice non-voyante

 

   Ce forum Educasport s’est déroulé à l’Hôtel de région, un lieu symbolique et grandiose permettant d’accueillir tous les

partenaires de l’Agence de l’éducation par le sport. Un lieu propice pour les échanges entre les congrécistes, les

institutionnels et les associations sportives membres du programme « fait nous rêver ».

 

   Le programme prévu, riche et dense (conférence plénière, atelier en petit groupe et pratique sportive) ont laissé aux

participants peu de temps pour découvrir les différentes pratiques sportives en démonstration à l’extérieur, prendre le

temps du repas pour échanger des pratiques de chacun. Car effectivement, le terrain crée des pratiques, enracine des

comportements qui n’attendent que la théorie pour être formalisés par des chartes et des conventions politiques.

 

   J’ai pu co-animer le Disc-golf et montrer que ne pas voir la panière n’empêche pas de jouer comme tout le monde. En

effet, avec quelques adaptations peu coûteuses on peut rendre accessible aux non-voyants un grand nombre de choses.

 

   J’ai quand même participé à la conférence sur le sport et l’insertion sociale ainsi qu’un atelier sur le sport ouvrant sur de

nouvelles formes de sociabilisassions. Mais, même si d’intéressants projets d’insertions par le sport nous ont été

présentés, je regrette que ce soit toujours des éducateurs, principalement des anciens sportifs de haut niveau, qui vont

vers le public en difficulté pour leur proposer des pratiques de réinsertion socialpour qu’ensuite, ce public se réapproprie

le travail mis en place.

  

   Et du coup, qu’il n’y ait pas plus de mise en valeur des jeunes ou des personnes handicapés bénéficiaires de ces

programmes d’éducation différents du cadre scolaire ou de l’entreprise, dont les exigences ne pourront  malgré tout pas

convenir à tous.

 

   A quand des pratiques nouvelles où  les personnes en situation de différence prendront la parole, seront reconnues

pour ce qu’elles sont et ainsi, surprendront les « valides » en exprimant à leur manière de nombreux talents contribuant

par la suite à une société plus humaine de demain ?

 

Anne Mignonat

Animatrice

 



08/10/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres