Ludiversité

Journée du refus de la misère - mardi 17 octobre 2017

JOURNEE DU REFUS DE LA MISERE

MARDI 17 OCTOBRE

  • Objectifs généraux :

       - Rassembler plusieurs associations dans le monde entier ayant pour principale mission de venir en aide aux plus démunis

         et de combattre les inégalités.

       - Lutter contre la fatalité sous toutes ses formes en offrant, avec un esprit positif, un message commun de solidarité et

         d’entraide à travers les différentes actions des associations.

       - Offrir à tous des moyens de s’exprimer librement à travers des échanges de points de vue, des jeux et de la musique.

 

  • Moyens d’expression mis en place par Ludiversité :

Ludiversité a offert comme moyen d’expression un arbre de la vie en bois et un jeu de plateau traditionnel amérindien, le Puluc,

adapté au handicap de la déficience visuelle.

Plusieurs thèmes différents ont donc été abordés à travers ces deux jeux à savoir :

     -  La lutte contre la fatalité a travers les 2 jeux, l’arbre de la vie et le Puluc.

     -  L’entraide et la sensibilisation au handicap visuel, avec les difficultés que cela engendre et les solutions d’adaptation

        que l’on peut mettre en place pour palier à cet handicap, à travers le jeu adapté Le Puluc, joué sous lunettes floues ou bandeau.

Le jeu de l’arbre de la vie : Il consistait, pour cette journée, à lancer un dé permettant soit d’accrocher un fruit sur l’arbre soit de

compléter le puzzle du corbeau. Si le dé montrait un fruit, on pouvait l’accrocher sur l’arbre et y fixer un post’it exprimant une pensée

positive par un mot ou une expression simple. Si le dé tombait sur le corbeau, on devait placer une des pièces du puzzle et y fixer

un post’it exprimant un coup de blues aussi par un mot ou une expression simple. Dans ce dernier cas, une deuxième chance était

offerte en relançant le dé.

Ci-dessous, pal mal de mots ou phrases tirés des post-it positifs ou négatifs :

"rire ensemble, jouer et danser quand même, harcèlement, aimez-vous, il fait soleil ! il fait soleil ,! le rire d'un enfant,

il suffit de se comprendre, poeins des fruits et semons des graines, fraternité, amitié, perte un être cher,

on est tous des soleils dans nos vies, dentiste, la loberté des sexes, vie,

construire un monde meilleur, démarches administratives, bienveillance,..."

Le Puluc : Il se joue à 2. La version adaptée est composée d’un plateau doté de lignes en relief (« barreaux d’échelle »), de 4 dés

à 2 faces de textures différentes et de 2 séries de 5 pions aussi de textures différentes. Le but est de capturer les pions de son adversaire

en se déplaçant sur les lignes et en atterrissant sur un pion adverse. Mais pour capturer définitivement les pions de son adversaire,

il faut atteindre la ligne de départ adverse, ce qui fait que les deux camps ont non seulement la possibilité de pouvoir récupérer leurs

propres pions à leur tour de jeu, mais aussi (re)capturer les pions adverses. Ce jeu, avec sa simulation à la déficience visuelle sous

lunettes floues ou bandeau, a permis aux joueurs voyants de mieux comprendre les difficultés quotidienne rencontrés par les déficients

visuels (repérage spatial difficile ou inexistant rendant difficile la localisation des différentes pièces du jeu,  confusion ou non-visibilité

des contrastes et couleurs obligeant à repérer les pions, les dés et les lignes du plateau tactilement et non plus, visuellement, etc…).

 

  • Bilan des objectifs à atteindre :

Nos particularités ont permis de faciliter les échanges verbaux, peut-être du fait qu’en tant qu’animatrices en situation de handicap,

nous avons continuellement des obstacles à surmonter et avons besoin de plus d’aide que les autres… Ce qui, à mes yeux, aura eu

au moins deux aspects très positifs à retenir pour cette journée, c’est que tout le monde, y compris ceux qui étaient dans une

situation aussi difficile que la nôtre (voire plus), nous ont parlé et ont apposé leur petit mot sans aucune crainte du regard de l’autre,

nous ont prêté naturellement une attention spéciale, chacun à leur manière.

Pour conclure, les objectifs de lutte contre la fatalité et du développement de l’esprit d’entraide auront été atteints pendant cette journée.

 

  • Bilan sur la fréquentation et la participation aux jeux pendant toute cette journée :

Ludiversité a pu attirer, pendant toute cette journée, plusieurs classes de lycéens et des adultes de toutes couches de population,

en situation de Différence ou non.

Tous ont bien apprécié les moyens d’expression mis en oeuvre et ont été impressionnné par le matériel de simulation à la déficience

visuelle mis en place par Ludiversité.

Par aileeurs, e taux de participation aux jeux a été un véritablesuccès, notamment avec l’arbre de la vie,

au point où il a fallut dégarnir ce dernier deux fois dans l’après-midi.

 

Muriel PIOCT

Secrétaire et co-animatrice Ludiversité

Gladys VALATX

Animatrice-coordinatrice Ludiversité

 



12/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres