Ludiversité


le gentil voiturier histoire en entier

0 appréciations
Hors-ligne
Le gentil voiturier
Texte corrigé
Je m’balladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu,
j’avais envie d’autre chose
quitter mon quotidien trop trop morose.
J’ai commencé à m’énerver sur le premier obstacle rencontré
encore un présentoir à resto
ah oui très chic celui-là mais pas chic pour moi qui va encore devoir me coltiner un nouveau bleu, j’en ai partout et de toutes les couleurs.

Ah te voilà toi le gentil voiturier avec ton précieux panneau

C'était un panneau mal placé mais qui m'a invité à m'arrêter,
là où toi voiturier tu commences à exister.
Par ce panneau en bois laqué tu invites toutes les personnes ne sachant où garer
n'importe où leur belle auto, de la leur garer, de la bichonner car on n'abime pas
une Jaguar d'une lady ou une BMW cylindré doré.
Alors ce panneau mal placé signale le périmètre de ton activité que je ne dois en
aucun cas déplacer;
même si j'ai juré la guerre aux obstacles mobiles qui m'empêche
d'avancer en toute liberté.
Il faut quand même reconnaître qu" en fait; il est toujours aimable et souriant même si je veux reprendre son territoire sans le vexer à coups de canne bien placés.
Il jure, rumine,les clients vont se moquer de moi et il décide de jouer au clown jongleur qui sous un tonnerre d’applaudissements rattrape au vol son précieux panneau.
Il ne se formalise plus quand je lui dit que cela ne me gêne pas du tout d’envoyer , de subtiliser le précieux panneau pour le faire atterrir dans la terrasse d’à côté ;
il me dit : que cela ne fait rien, je suis là en tout cas pour vous le déplacer lorsque vous passez.
Ah, toi gentil voiturier avec ton précieux panneau, l’aveugle a décidé de te faire la vie dure
mais du moment que tu peux faire ton travail, tu trouves cela plutôt plaisant de rencontrer à l’heure des noctambule une jeune fille accompagnée d’une canne blanche entourée de libellule.
Sans carrosse, sans citrouille, baiser ou pantoufle, ils se sont enfin rencontrés
Mais vont-ils aller plus loin que ce rendez-vous d'un soir sans lendemain
L’histoire nous le dira peut-être un jour

Ah te voilà, toi, le gentil voiturier au précieux panneau
penses-tu croiser encore un jour ma route car les pavés de monplaisir me connaissent trop et savent reconnaître quand une blanchette fait entendre son joli son de balayage qui font fuir les passants et mes étalages.
Pire encore quand celle-ci se fait accompagner par de la ritournelle et des messages vocaux ; alors là mes commerçant montent au créneaux pour devancer la demande de mademoiselle qui veut être le mieux accueilli chez les uns et les autres.
Ah toit gentil voiturier tu as compris que servir avec le sourire est ton passeport pour la vie.

Fait le2 octobre 2015

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres